Jordan

by 1/09/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin c'est à l'arrêt '8 Mai' que j'ai rencontré mon inconnu du jour, il a tout de suite adhéré au concept et s'est prêté volontiers à l'interview : " Bon je rentre seulement de soirée et je n'ai qu'un arrêt, mais s'il le faut on peut rester sur le quai ! "  

Je vous présente Jordan, 24 ans.

Dans la vie Jordan est en CFQ Barman : " C'est quoi la CFQ ? Certification Qualification Professionnelle pour devenir barman, mais c'est tout récent j'ai commencé hier ! On a passé la journée et puis avec les autres personnes de la formation on s'est tout de suite bien entendu et on a fêté ça hier soir ... Et là je rentre simplement ! " (rires)

Je demande à Jordan de me parler de son parcours pro. 
" J'habite Nantes depuis 4 mois, je viens de Vendée et à mon arrivée ici j'ai fait un stage pole emploi dans 2 bars et ça a été le déclic. J'ai adoré ce métier, le contact avec les gens, le côté festif, ça bouge, on me fait confiance et surtout on se fout de mes origines et de ma couleur de peau !
Pour tout te raconter j'ai bossé dans le bâtiment (maçonnerie) et à l'usine avant de trouver cette formation. Et  j'ai été dégoûté par mon expérience dans le BTP, j'ai été humilié, insulté et on me donnait les pires trucs à faire alors que d'autres ne foutaient rien... Une expérience qui m'a profondément marqué et je ne pensais pas qu'en 2017 on pouvait se faire insulter de 'bougnoule' ! Surtout que la maçonnerie j'aimais ça mais je crois que le BTP dans les campagnes que tu sois métisse, noir ou d'une quelconque origine c'est faire face à ce genre d'insultes gratuites et traumatisantes. " 

Il aime faire du sport - course à pied et un peu de musculation, et le cinéma : " J'adore les films d'horreur ! " 

Il n'aime pas les préjugés et le racisme. 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Totalement ! Je fais enfin un truc qui me passionne et même si j'ai quelques verres dans le nez je trouve super cool ce que tu fais. " 

Une personne qui t'a marqué ou t'influence encore aujourd'hui ? 
" Mon père : William. Pourquoi lui ? C'est un exemple pour moi, il a toujours été là, même quand pour lui c'était compliqué et je l'en remercie ! " 

Le mot de la fin ? 
" Ça fait plaisir de parler avec un inconnu de bon matin et même quand on a fait la fête et que j'ai envie d'aller me coucher. " (rires)

Merci Jordan et au plaisir de te recroiser dans le tramway ou dans un bar.


A.