Elolo

by 1/25/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin j'ai décidé de descendre à l'arrêt 'Vincent Gâche' ne me demandez pas pourquoi ... Comme ça, sur un coup de tête ! J'attends quelques instants car le quai est vide, plusieurs personnes arrivent et un attire particulièrement mon attention avec ses dreadlocks et son bonnet je l'aborde : il accepte ! Il descendra à Commerce, je vais tâcher d'être rapide. 

Je vous présente Elolo, 35 ans.

Dans la vie Elolo est couvreur et artiste : " Je suis couvreur depuis 5 ans et artiste sur mon temps libre. Si j'aime mon job ? Oui carrément, même si c'est un job difficile à cause des conditions météorologiques et que c'est un métier physique, mais j'aime être en hauteur... J'ai l'impression d'être libre. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier ? 
" Souder le zinc : pour souder le zinc on met de l'acide dessus, du plomb et on fait chauffer l'ensemble afin d'avoir de l'étanchéité. Une qualité pour faire mon job ? Etre minutieux. " 

Il aime le sport - il pratique le jujitsu brésilien : " Et ma grande passion c'est la musique, j'ai essayé d'en vivre mais c'est un milieu compliqué, j'ai donc fait une croix dessus et maintenant c'est un loisir. Tu peux voir ce que je fais sur ma chaîne YouTube : ici. " 

" Ce que je n'aime pas ? La société actuelle. On a perdu les valeurs humaines au détriment de l'argent... C'est un mauvais système et ça, ça me révolte ! " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui. Pourquoi ? Je suis en bonne santé, j'ai des enfants et j'ai différents projets dans mon pays d'origine : le TOGO. Je vais essayer de développer de l’Écotourisme, promouvoir l'agriculture et construire des choses. J'ai envie d'aider et de me sentir utile ! "

On arrive à l'arrêt 'Commerce', j'aurais aimé lui poser plus de questions, mais malheureusement c'est comme ça. J'ai juste le temps de lui demander le mot de la fin ? 
" Il faut que les gens prennent conscience de la vraie vie et qu'ils reviennent à l'essentiel... Qu'ils oublient le matériel, l'argent et qu'ils vivent de façon simple et ensemble. " 

Merci Elolo et au plaisir de te recroiser dans le tramway.


A.