Mickaël

by 1/17/2018 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin, je m'arrête à l'arrêt 'Vincent Gâche' histoire de forcer le hasard, et sur le quai j'aperçois un jeune homme plongé dans son smartphone, je décide de l'aborder et, coup de chance, il a déjà entendu parler du blog.

Je vous présente Mickaël, 20 ans.

Dans la vié Mickaël est étudiant : " Je suis actuellement en Licence d'Histoire et je dois bien avouer que c'est pas l'éclate ! (rires) Disons que j'aime bien cette filière mais sans plus en fait. Il fallait que je fasse quelque chose et  j'ai pris ça un peu par hasard. En fait, pour tout te dire je suis perdu, je ne sais pas quoi faire dans la vie alors je tâtonne en essayant des trucs. J'ai arrêté après le bac, j'ai enchaîné avec un BTS dans l'informatique mais au bout de quelques mois je me suis rendu compte que ce n'était pas pour moi.  J'ai arrêté mon BTS pour travailler, j'ai bossé chez MacDo quelques mois et après j'ai aidé mon frère dans un garage de voitures d'occasion : j'étais à l'accueil. Et puis au bout d'un moment, j'ai réalisé que pour évoluer j'aurai besoin de diplômes et me voilà en fac d'histoire... Toujours perdu, mais je ne désespère pas : je vais bien finir par trouver ma voie. Je suis en pleine réflexion il y a des choses que j'aime, comme la mode et les fringues ; peut-être est-ce une piste ? " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur ses études ? 
" Pour aller en fac d'Histoire il faut aimer l'Histoire bien évidemment, les dates et aimer lire. Alors, je sais que jamais cela ne me sera utile dans la vie, mais les faits historiques comme la Seconde Guerre Mondiale me passionnent. " 

Il aime le skateboard, le judo qu'il pratique depuis l'âge de 10 ans, et la musique : " Je suis quelqu'un d'éclectique : même si j'ai une préférence pour le hip hop, cela ne m'empêche pas d'écouter du rock ou du jazz par exemple. " 

Il n'aime pas : " Je n'aime pas voir des gens qui se font agresser pour leur profession tels que les pompiers ou les agents de la TAN. Ils font leur job... Je ne comprends pas cette violence, les caillassages et les incivilités. " 

Es-tu heureux aujourd'hui ? 
" Oui ! J'ai une copine, j'ai des amis, je fais du sport... Tout va bien et je suis optimiste quant à ma situation, je vais bien finir par trouver ce que je souhaite faire. " 

Le mot de la fin ? 
" Faut pas respirer la compote, ça fait tousser ! (rires) C'est une référence à la série Kaamelott que j'adore et cette phrase me fait marrer. " 

Merci Mickaël et bonne chance pour trouver ta voie, j'espère que l'on se recroisera c'était cool de discuter avec toi. 


A.