Jean

by 2/27/2014 0 commentaires

Bonsoir à tous, 


Après m'être reposé hier soir, je repars plus vif que jamais à la quête d'un nouvel inconnu. C'est à l'arrêt Gare SNCF que je rencontre l'inconnu du jour.

Je vous présente Jean, 59 ans.

Dans la vie, Jean est enseignant pour des classes de prépa en 2ème année de chimie.

Il aime son travail même s'il m'avoue : "J'attends quand même la retraite avec impatience. Je devrais partir à 62 ans, mais cela me semble loin !  " (rires)


Et comme tout enseignant il aime, dans son métier, le contact avec les jeunes, transmettre un savoir, le partage. Le moins drôle dans son métier : " les interrogations surprises et les devoirs, que ce soit du côté des élèves ou de l'enseignant. Mais bon ça fait parti du job ! " (rires)
Jean m'explique être devenu enseignant par hasard. Petit il voulait travailler dans les chemins de fer. Ses parents étaient eux aussi enseignants et il s'était juré de ne jamais suivre leurs pas  : " A la base, je voulais faire de la recherche, mais à cause de conflits à répétition avec mon chef de l'époque j'ai fui ! " (rires)
Et donc Jean qu'est-ce qui t'a amené vers l'enseignement ? 
" Le décès prématuré de mon père, parti trop jeune, j'ai hérité de sa tonne de livres sur la thermodynamique et je me suis plongé dedans. Voilà comment j'ai fini enseignant ! "

Je lui demande de m'apprendre quelque chose sur son métier : " La Thermodynamique, c'est l'étude de la relation entre la matière et l'énergie - grossièrement c'est l'étude des actions du chaud et du froid. "

Mon compagnon de tramway aime : " la musique ancienne, je joue de la viole de gambe . A la base, je suis guitariste, et j'ai suivi un stage de musique - le formateur cherchait quelqu'un pour jouer de cet instrument. J'ai résisté quelques jours et je me suis laissé tenter ; le déclic, c'est ce qu'il me fallait ! " (rires)
Jean aime aussi l'informatique : " Côté logiciel libre, j'ai une Débian et je suis sur plusieurs projets pour le monde du libre et de l'open source. "

Jean n'aime pas : " Les fruits de mer et le bruit ! "

Le mot de la fin : " On a passé un bon moment, ça occupe. Et puis ça me change de regarder les rails de train par la fenêtre. "

Merci Jean pour cet agréable moment.


A.