Séverine

by 10/03/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est dans le tramway que j'ai abordé une femme assise juste en face de moi. D'abord méfiante, après surprise, puis appréciant la démarche elle a accepté d'être l'inconnue du jour.

Je vous présente Séverine, 40 ans.

Dans la vie Séverine est en reconversion professionnelle : "Après avoir fait pas mal de jobs dans différents domaines, tels que la restauration ou l'administration, je me suis décidée à prendre un peu de temps pour mon avenir professionnel. Je pense que c'est cette quarantaine qui me donne envie de me questionner sur moi-même, sur mes envies et sur mes choix futurs. C'est pour moi une sacré remise en question, j'aurais pu faire le choix de continuer à enchaîner ma routine professionnelle, mais là j'ai envie de faire un truc qui me force à sortir de ma zone de confort! Donc j'en suis au bilan de ce que j'ai fait avant et ce que je voudrais faire après...
Donc ce n'est pas simple du tout comme introspection car il y a du doute, mais je vais y arriver car je sais que je m'en donne les moyens."

Parle-moi de cette introspection sur ta vie professionnelle : "C'est pour un épanouissement personnel, depuis toujours je suis en réflexion sur des choix que j'ai faits ou que j'aurais dû faire! Mais là, je m'impose de changer de voie car je ne veux pas vivre dans le regret. Alors effectivement je peux ne pas trouver mais au moins j'aurais essayé. Mais le plus dur cela reste quand même de se poser les bonnes questions!" (rires)

Elle aime apprendre, rencontrer des gens, parler/discuter : "J'aime surtout apprendre les différences entre les personnes, pour moi il n'y a rien de plus riche que de s'intéresser aux autres!"

Elle n'aime pas l'égoïsme, les incivilités en tout genre, les gens qui font preuve de manque d'ouverture d'esprit, elle n'aime pas non plus les abats : "Et surtout je déteste ce climat anxiogène dans lequel on vit actuellement!"

Es-tu heureuse aujourd'hui? 
"Oui! J'aime les imprévus comme celui que je vis actuellement : une rencontre avec un inconnu dans le tramway!" (rires)

Le mot de la fin ? 
"MERCI!"

Merci à toi Séverine, et je te souhaite de tout cœur de trouver ce que tu recherches dans cette réflexion que tu t'imposes! 



A.