Ramzi

by 11/10/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est sur le quai du tramway que j'ai abordé un homme un peu isolé de la foule matinale, et qui attendait son tramway. Je lui ai expliqué la démarche, comment je m'appelle... Mais il n'avait pas trop l'air emballé à première vue. Alors que je m'attendais à un refus sec, il me dit : "Ok, j'accepte pour 3 arrêts je descends à la gare!"

Je vous présente Ramzi, 30 ans.

Dans la vie Ramzi est ingénieur : "Je travaille pour la défense. C'est arrivé par hasard, je viens de l'aéronautique ; puis j'ai postulé à ce poste différent de ce que je faisais avant et j'ai été pris, coup de chance ! " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier?
"Je fais de la conception, du suivi de projet de pièces 'blindées' pour la défense, je ne peux pas trop en parler c'est un peu secret! (rires) 
Ce qu'il faut pour être un bon ingénieur? Il faut de la motivation, de la vitesse, de l'ingéniosité et de la réflexion en permanence. On ne s'en rend pas compte mais c'est quand même dur : il faut être fort psychologiquement car on est sous pression souvent." 

Il aime son fils : "Je viens d'être papa donc en ce moment, à part m'occuper de lui, je ne fais pas grand chose! Mais sinon ma grande passion c'est le poker. Je suis amateur, mais j'adore ce jeu, je fais des tournois! Mon plus gros gain? 12 000€ à un tournoi, mais attention ça ne m'arrive pas souvent!" (rires)

Il n'aime pas le monde associable dans lequel on vit - chacun pour soi : "Et je déteste les transports en commun, que ce soit le tramway, le bus, le train... ça me saoule les retards et les imprévus!" (rires)

Es-tu heureux aujourd'hui? 
"Ouais je suis bien, j'ai un taf, mon fils, et je suis posé dans ma vie! Que demander de plus?" 

Le mot de la fin? 
"Bon courage et bon weekend!"

Merci Ramzi et j'espère à une prochaine? Je reviens lundi pour un nouvel inconnu du tramway !


A.