Louise

by 1/23/2017 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Après mon manque de motivation de vendredi - et oui, je l'avoue, cela m'arrive de temps en temps - je suis arrivé ce matin dans le tramway plus motivé que jamais. Et c'est en montant dans la rame que j'ai abordé une jeune femme avec ses écouteurs sur les oreilles.

Je vous présente Louise, 23 ans.

Dans la vie Louise est étudiante : "Je fais sciences politiques à l'université de Rennes. Pourquoi sciences po? J'ai toujours eu envie de travailler au sein d'une collectivité, et sciences politiques est un moyen comme un autre d'y arriver. Dans cette filière j'aime aussi l'aspect pluridisciplinaire : on y fait aussi bien de la sociologie que du droit et de l'histoire. Ça n'est pas vraiment une vocation, mais ça c'est fait petit à petit, et ce depuis la 3ème où l'on doit faire ses choix. Et puis j'ai fini par faire un service civique dans une mairie grâce auquel j'ai su que c'est ce que je souhaitais faire : le déclic!" 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur ses études? 
"On a étudié un texte très technique et avec beaucoup de contractions de mots, un m'a fait sourire : implexibilité. Une contraction de implication et complexe, c'était du charabia, je n'ai rien compris au texte mais ce mot m'a marquée! (rires)
Une qualité? La curiosité."

Elle aime : "Du fait de mes études j'ai peu de temps pour autre chose, mais avant j'aimais faire du sport - je faisais du basket - et aller au cinéma. C'est frustrant de ne pouvoir rien faire, mais je ne désespère pas je me rattraperai plus tard." 

Elle n'aime pas l'injustice, le roquefort : "Et en ce moment ce que je déteste, c'est l'élection de TRUMP."

Es-tu heureuse aujourd'hui? 
"Bof! Mais plutôt oui, quand même.
Pourquoi bof? C'est lundi matin, je vais à Rennes en covoiturage et j'ai des partiels cette semaine... J'ai connu mieux comme début de semaine!" (rires)

Une personne qui t'a marquée ou t'influence encore aujourd'hui? 
"Ma famille! Ils sont tous mon pilier, ils me font avancer et me soutiennent." 

Le mot de la fin? 
"C'est chouette de faire ça : parler à des inconnus!"

Merci Louise et on se croisera peut-être un de ces jours à Rennes.


A.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire