Joël

by 3/25/2014 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

Après 2 refus ce matin, je me suis dit que je verrai sur le retour si j'ai plus de chance. Et effectivement c'est sur le trajet du retour que j'ai rencontré mon inconnu du jour.
Bon ma première réaction après ces quelques mots échangés sont : " Waouh ! Bah tu ne fais pas ton âge, hahaha ! "

Je vous présente Joël, 54 ans.

Dans la vie Joël est peintre en bâtiment. Il fait cela depuis l'âge de 23 ans, autant dire qu'il connait très bien son travail.
Son travail consiste comme son nom l'indique à peindre, et il fait aussi bien des façades, des intérieurs, des revêtements, des sols, etc. Et même si ce n'est pas un travail facile tous les jours, il n'y va jamais à reculons : " J'aime mon travail, le plaisir de faire avec ses mains, et la satisfaction de faire du travail bien fait, j'adore cela ! "

Je lui demande de m'apprendre quelque chose sur son métier : " Parfois nous faisons de la décoration d'intérieur, donc tu passes le rouleau sur ta surface. Une fois terminé, on passe avec une taloche qui te permet de faire les finitions puis on applique de la cire colorée/teintée. "

Joël aime le sport : " J'aime bien lire et regarder la télévision. Mais mon truc à moi c'est le sport : le foot, faire mon footing et le vélo ! Mon club de foot préféré : Marseille.
- Tu n'es pas fou d'aimer Marseille, Joël ? " (rires)
A ce moment là une femme assise à côté de nous, s’immisce dans l'interview en rigolant : " Marseille c'est superbe, j'y ai vécu et j'habitais pas loin du stade en plus ! "
Nous échangeons quelques mots avec cette inconnue du tramway fort sympathique et je retourne à mon interview de Joël.

Il n'aime pas : " l'injustice ; et je ne suis pas spécialement fan de la musique que l'on entend à la radio, je préfère la musique antillaise ! "

Je continue avec ma question du moment : " as-tu voté ? "
"- Non je ne vote plus depuis quelques années, ils ne me donnent pas envie de m'intéresser à eux. Pour moi, ce sont tous les mêmes. Ils ne font rien pour les gens quel que soit leur bord politique. "

Le mot de la fin : " Il y a besoin de changement ! "

Merci Joël et à bientôt dans le tram.


A.