Cindy

by 9/04/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin, je suis allé faire un petit tour sur la ligne 2, à l'arrêt 'Saint-Mihiel' plus précisément. Après avoir essuyé un refus d'un homme pas trop motivé par la photo, une femme est arrivée et s'est assise sur le banc.

Je vous présente Cindy, 37 ans.

Dans la vie Cindy est agent de service : " Femme de ménage, pour faire simple, dans un institut de polytraumatisés. c'est un service d'accueil de jour pour des enfants très lourdement handicapés. Des enfants qui ont eu souvent, à l'âge de 2-3 ans, des méningites et/ou des crises d'épilepsies. Et j'adore mon travail ! Pourquoi ? Bon et bien déjà parce que je n'ai pas de patron sur le dos, je suis tranquille je fais mon taf et personne à me surveiller. (rires) Et puis travailler dans cet institut est très enrichissant et très humain, même si les enfants sont handicapés ils te reconnaissent et te le rendent bien : un sourire, un regard, etc.
Et puis il n'y a pas de sous-métiers, même si c'est dur physiquement.J'avoue que du haut de mes 37 ans je commence un peu à fatiguer, mais je tiens bon, déjà 15 ans que je fais ça ! Et puis le ménage, il y a du travail ; surtout quand tu es une femme, c'est assez facile je trouve. 
Je suis dans une grande boîte et il y a des possibilités d'évoluer, mais ce sera pour plus tard ! " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son travail : " Il faut être organisé et aimer les gens. Même si je n'ai pas de patron sur le dos, je croise des gens et il faut aimer le contact. Le premier truc que je vais faire en arrivant ? Et bien tout simplement préparer mon matos. "

Elle aime lire, sortir avec les amis et faire la fête : " Sinon j'aimerais refaire du sport ! Il faudrait que je me donne le temps de le faire. Pas toujours facile, surtout quand tu fais 7h-10h puis que tu reprends à 12h-18h. "

Elle n'aime pas l'égoïsme, l'indifférence, les incivilités : " Je me suis mise aux épinards y a pas longtemps, mais les choux de Bruxelles, ça ne passe pas ! " (rires)

" Es-tu heureuse aujourd'hui ? 
- Professionnellement : Oui, carrément ! 
Pour ce qui concerne la vie de tous les jours : Il y a pire que moi. "

Le mot de la fin : " vive la vie ! "

Merci Cindy et peut-être à demain pour la photo géante.



A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire