Simon

by 9/02/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

J'aime me faire surprendre par le parcours de mes inconnus et celui de l'inconnu du jour, rencontré à l'arrêt 'Haluchère', est assez atypique.

Je vous présente Simon, 22 ans.

Dans la vie Simon est étudiant : " Je reprends cette année mes études en Fac de Maths/Eco. Pourquoi cette filière ? J'étais en terminale science ingénierie (c'était une option en Term.) et ça me plaisait bien. De plus, comme pendant 2 ans j'ai fais une pause, la FAC c'était aussi les seuls à m'accepter. " (rires)

Je rebondis sur sa pause de 2 ans pour lui demander ce qu'il a fait : En fait je suis parti en mission humanitaire et cultuelle aux Antilles, grâce à mon église. Oui je suis croyant et pratiquant ! C'était une expérience super enrichissante humainement et culturellement aussi. On aidait à construire des choses pour la population locale, d'ailleurs ça n'a pas toujours été simple pour se faire accepter. Des blancs aux Antilles, qui arrivent avec leur croyance (Simon est Mormon), ça a un goût de déjà vu dans l'histoire et ça fait pas très plaisir. Mais après avoir appris le créole, on se fait vite accepté. Cette expérience m'a aussi permis de grandir, de gagner en autonomie, d'apprendre à gérer un budget, etc. Bref, je pense que j'ai gagné en maturité ! " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur sa mission humanitaire : " As-tu déjà fait du béton ? Il te faut du gravier, du sable spécial, de l'eau, après on mélange et on enduit. "

Il aime sortir avec ses amis, les jeux vidéo : " Et le basket ! J'ai été joueur, arbitre et coach pendant plusieurs années. Mais suite à mon départ aux Antilles j'ai dû stoppé. A mon retour, j'ai essayé de m'y remettre mais je n'avais plus le niveau ; donc aujourd'hui je joue seulement avec des amis pour le plaisir. "

Il n'aime pas le skate : " J'ai beau avoir essayé plusieurs fois, je n'y arrive pas et ça m’énerve. Je crois que j'ai un souci avec l'équilibre ! " (rires)

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Oui, je me satisfait des petites choses. Même si j'ai cassé mon portable il y a peu, je relativise en me disant que ce n'est que matériel. "

Le mot de la fin : " Merci beaucoup ! je ne m'attendais vraiment pas à me faire interviewer en prenant le tramway. " (rires)

Merci Simon et j'espère te voir samedi, avec tes potes Belges, à la photo géante.



A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire