Gérard

by 2/23/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin je suis allé chercher mon inconnu sur la ligne n°2 et plus précisément à l'arrêt 'PIRMIL'. C'est à cet arrêt que j'ai remarqué cet homme en train de fumer sa clope un peu en retrait des autres usagers. Un tram arrive et j'espère qu'il ne monte pas tout de suite car j'ai envie de l'aborder ; c'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé car il est resté sur le quai ! 

Je vous présente Gérard, 52 ans.

Dans la vie Gérard est artiste-chanteur : " Je chante depuis que j'ai 13 ans, ça a toujours été une passion. Il faut dire qu'avec un père qui était dans un orchestre la musique a pris une part importante dans ma vie. Je chante quoi ? Tout ! Je travaille en studio, mon job c'est de chanter pour des maquettes. Je t'explique ! Il y a des paroliers, des musiciens et des chanteurs ; moi je suis chanteur et on doit faire des maquettes de chansons écrites par les paroliers. Une fois la chanson enregistrée, on l'envoie aux labels dans le but de la vendre. S'ils aiment la chanson, alors le label l'achète et la donne à un de ses artistes. Actuellement on bosse sur des chansons pour Kendji GIRAC et dernièrement on a fait des trucs pour Maître GIMS. Je dois savoir tout chanter : rock - pop -rap - etc. Si j'aime mon métier ? Je suis un passionné ! J'adore ce que je fais et même si c'est fatiguant, usant car je suis souvent en déplacement et on bosse même de nuit ! 
Ce qui me plaît dans le ce job, mis à part la musique, c'est l'ambiance car on se marre, on délire et on se parle tous ! Nous sommes une famille, c'est génial à vivre. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Le mastering : c'est une fois l'enregistrement fait, on enlève tous les sons parasites qu'il y a eu, tels que les bruits de pas, claquements de doigts, une voix de l'artiste un peu plus faible. Ça permet d'avoir un son le plus 'pur' possible ! Le mastering ça coûte cher : entre 800 et 1200€ ... Mais c'est le prix du son propre. 
Lors du mastering, on met la chanson sur une clé usb et on l'essaie sur tous les supports possibles : mp3, CD, autoradio, etc. Il faut que le son soit identique peu importe le support ! 
Il faut quoi pour faire mon métier ? Je dirais de la passion, être consciencieux, convivial, savoir gérer les egos avec diplomatie pour ne pas frustrer l'artiste. Et puis si tu vois que l'artiste n'est pas dedans alors tu stoppes tout ! Tu vas prendre l'air avec lui, tu discutes, et hop on y retourne. Je suis aussi là pour les aider, les conseiller. "

Il aime la pêche en mer, les balades, faire de la photo, passer du temps avec sa famille et ses enfants : " Et j'aime rencontrer des gens et faire la fête ! " (rires)

Il n'aime pas les hypocrites, les menteurs, les gens froids, les choux de bruxelles : " Et je déteste la routine ! Il faut que ça bouge tout le temps je n'aime pas le côté 'métro-boulot-dodo'. "

" Une personne qui t'a marqué ou influencé dans ta vie ?
- Mon père qui est décédé : Georges. Pourquoi lui ? Disons que c'est personnel, mais que je lui ai pardonné son absence. Il ne faut pas vivre avec de la rancœur, on a qu'une vie et ce n'est pas quand il est plus là qu'il faut avoir des regrets. "

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Oui. Je trouve que j'ai une vie sympa ! J'ai une vie de famille, même si avec mon travail ce n'est pas toujours simple, j'ai des amis et j'ai un bon taf. Que demander de plus ? " (rires)

Le mot de la fin : " Enchanté de t'avoir rencontré, c'est génial de parler avec un inconnu dans le tramway ! Et il faut que tu viennes faire des photos en studio avec nous, tu vas voir c'est génial ! "

Merci Gérard pour t'être confié à moi et j'espère à bientôt pour une superbe séance photo en studio.


A.