Prune

by 9/18/2014 1 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin je suis allé faire un tour sur la ligne 3, je me suis arrêté à l'arrêt Felix Faure. C'est d'ailleurs à cet arrêt que j'ai rencontré mon inconnue du jour.

Je vous présente Prune, 28 ans.

Dans la vie Prune est chargée de communication d'action territoriale au sein d'une compagnie de Human Beatbox et Arts Numériques : Le directeur artistique de la compagnie est le beatboxer Ezra. Nous créons et produisons les spectacles de la Cie, nous proposons des ateliers pédagogiques autour du human beatbox, des nouvelles technologies et de l'origami ainsi que des installations. Enfin nous avons créé notre Labo (R&D) pour la création et le développement d'outils technologiques appliqués au spectacle vivant. C'est une vocation ! J'aime la musique actuelle (rock.jazz.electro.rap...) et j'ai toujours souhaité travailler dans ce milieu. Travailler dans le créatif et le culturel pour moi c'est stimulant ! Mon travail consiste a m'occuper de la communication de la compagnie (donc toutes les activités) ainsi que la mise en place des ateliers pédagogiques. La Compagnie est une association, nous déclinons plusieurs activités, se sont les projets de la Cie et d'Ezra, notre directeur artistique  "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " La tesselation: C'est la reproduction d'un motif dans l'espace. Par exemple la mosaïque c'est de la tesselation. D'ailleurs, en ce moment on travaille sur un tunnel en tesselation. "

Elle aime le sport, la musique, les concerts et les expos : " J'aime faire du sport, en ce  moment je suis à fond dans l'athlétisme mais je fais aussi du tennis et de l'aviron. Pour la musique je joue de la batterie et je viens de monter un groupe de rock féminin " spotless skin game ", bon on en est qu'à notre deuxième répétition mais on prend un plaisir fou à jouer ensemble. Mon dernier vrai concert ? The Hives à la Nuit de l'Erdre, c'était vraiment cool !"

Elle n'aime pas le racisme, les gens fermés, les machos et l'ananas : " Je suis souvent confrontée au racisme, comme tu peux le voir, je suis métisse et j'ai souvent des remarques, comme si je devais me justifier de mon teint ! C'est vraiment pas cool et s'en est fatigant de constater le racisme au 21ème siècle. "

Le mot de la fin : " Merci c'était sympa ! "

Merci Prune et peut-être nous croiserons-nous lors d'un concert.


A.