Jean-Pierre

by 10/19/2015 1 commentaires

Bonsoir à tous, 

C'est au terminus de la ligne 1 que j'ai aperçu l'inconnu du jour. Sa barbe blanche a attiré mon regard et alors que je lui tends ma carte de visite il me dit : " Ah je t'ai déjà vu dans 'Presse Ocean', je trouve ton initiative très bien. Je me suis toujours dis que si un jour on devait se croiser ça serait pour moi avec ma tronche de Père Noël !! " (rires)

Je vous présente Jean-Pierre, 60 ans.

Dans la vie Jean-Pierre est agent immobilier pour des locaux commerciaux : " J'ai travaillé toute ma vie dans la restauration et suite à une crise cardiaque je me suis lancé dans l'immobilier de locaux commerciaux. Je m'adresse principalement aux restaurateurs et patrons de bars qui souhaitent ouvrir un établissement. En tant qu'ancien restaurateur je connais les ficelles du métier,  les besoins des clients et je flaire rapidement l'arnaque ! (rires)
Sinon les fêtes de fin d'années approchant je fais le père noël dans les grandes surfaces ou écoles. J'avais été approché par une boîte de comm' qui m'avait proposé de faire le Père Noël et franchement c'est génial d'écouter les mômes se confier à moi. " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " C'est un métier difficile, exigeant, la vie de famille est compliquée et les dames ne restent pas longtemps avec nous. On travaille en décalé et le weekend, pour une vie de couple c'est pas simple, à moins qu'elle travaille aussi dans le milieu et comprenne tous ces sacrifices. C'est aussi un milieu qui peut être stressant ! D'ailleurs beaucoup de mes amis ont eu, comme moi, des crises cardiaques. J'avais un copain Michel qui n'a jamais eu de problèmes de santé, il a soulevé le fût de bière de trop ... car crise cardiaque. Moi j'ai eu de la chance, lui non ! Après il y aussi des super moments, des échanges géniaux avec les clients, etc. C'est un métier passionnant !! "

Il aime faire la fête - même s'il m'avoue que ça devient compliqué de monter sur les tables pour déconner, il aime recevoir ses amis, le partage autour d'un bon gueuleton et le vin : " Sinon j'aime faire de la photo ! J'adore prendre les graffitis en photo et ce depuis plus de 20 ans, j'ai toujours trouvé ça magnifique : les couleurs, les personnages, les lettres, etc., ça met de la vie sur les murs. "

Il n'aime pas les cons, la bêtise, les gens pas ouverts et les vins sucrés : " Je pense que c'est parce que je suis diabétique que je n'aime pas les vins sucrés ! " (rires)

" Es-tu heureux aujourd'hui ?
- Je suis moins heureux qu'il y a quelques années. Pourquoi ? Les gens font la gueule, c'est moins festif, il y a moins de partage et donc plus d'individualisme. Je me rappel d'une époque où, avec Jean Blaise, on avait monté un festival 'les allumés', ça c'était festif. Y avait une alchimie entre les nantais, les artistes ... ça c'était la fête !! Je crois que c'est grâce à ce festival que Nantes est devenue ce qu'elle est : une ville dynamique !" 

Le mot de la fin : " Rendez-vous bientôt pour le Beaujolais nouveau ! " (rires)

Jean-Pierre, tu as réussi à m'émouvoir, me faire rire, me faire voyager et me parler de cette passion pour la restauration comme peu de gens en parlent, et tout ça en quelques arrêts. Et rien que pour ça : MERCI !!


A.


  





1 commentaire:

  1. Très sympathique ce Jean-Pierre !
    Merci de nous l'avoir fait connaître !

    RépondreSupprimer