Sacha

by 10/16/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin je n'étais pas très motivé, la fatigue de la semaine s'accumulant j'ai préféré écouter de la musique. C'est donc sur le chemin du retour que je suis parti à la chasse à l'inconnu. 

Je vous présente Sacha, 42 ans.

Dans la vie Sacha est informaticien : " Je travaille dans une société de service informatique, je suis 'product owner' chez un client. Je suis propriétaire d'une application et j'explique aux développeurs ce que je souhaite qu'il fasse pour moi. Je travaille beaucoup sur la fonctionnalité et la conceptualisation. J'aime bien ce que je fais, en plus je suis au contact des développeurs c'est très enrichissant. Ce qui me plait dans mon job ? La conceptualisation ! Imaginer, créer, inventer des fonctionnalités, j'adore ça. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " Dernièrement, on travail beaucoup sur le DEV OPS. En gros, c'est faire en sorte que les développeurs prennent en considération, et ce dès la conception de l'application, le paramètre de la mise en production. "

(Je sais que c'est assez complexe à expliquer mais pour résumer : moi Allan 'inconnu du tramway', je suis informaticien dans un service de production et d'exploitation. Je met en place les applications fournis par les développeurs et parfois les développeurs font des trucs tout pourris !! Car ils n'ont pas pensé à tout et ne nous ont pas demandé notre avis. Hein, les copains de TMS/DEV ? Oui je profite de cette interview pour saluer les copains qui me filent des applications pourraves !! Hahaha !) 

Il aime la musique, les expositions : " Et là, vu le temps je vais aller profiter du soleil et aller faire du vélo. "

Il n'aime pas les haricots verts : " Je n'aime pas non plus le climat actuel et ceux qui disent que la France ne peut pas accueillir toute la misère du Monde. J'ai voyagé, j'ai été dans beaucoup de pays d'Afrique et je sais que la France est une terre d'accueil et à les ressources pour accueillir. 
Sinon de façon plus personnelle je ne supporte pas le fait d'être séparé de mes enfants. " 

" Es-tu heureux aujourd'hui ?
- Disons que je ne te répondrais pas par oui ou non. Mais je le suis à 55%, c'est à cause de cette séparation avec mes enfants. Mais heureusement, j'ai rencontré une femme formidable qui m'aide à avancer et à m'en sortir. Ca n'a pas toujours été simple, je pense qu'elle m'a sauvée car vivre avec cette douleur est difficilement gérable ! "

Le mot de la fin : " Il en faut peu pour être heureux ! C'est ma compagne qui m'a envoyé cela par SMS tout à l'heure et ça résume bien notre rencontre. "

Merci Sacha, j'espère que nous nos recroiserons prochainement et peut être même dans le monde du travail, qui sait ?


A.