Gregory

by 7/16/2014 0 commentaires
Bonsoir à tous, 

Après avoir essuyé pas mal de refus sur le chemin du retour, j'ai fini par croiser l'inconnu du jour, toujours sur cette fameuse ligne 1 du tramway nantais. 

Je vous présente Gregory, 29 ans.

Dans la vie Gregory est échafaudeur, il fait du montage et démontage de structures métalliques appelées communément 'échafaudages'. A la base, mon inconnu est carrossier, et puis son oncle a monté son entreprise et l'a sollicité. Il cherchait à l'époque du taf en intérim, il a accepté et depuis il y est resté : " C'est un boulot sympa, c'est physique, c'est ce que j'aime, et puis ça permet de bouger pas mal. On est à Savenay et on bouge tout le temps, la semaine dernière j'étais à Angoulême, et encore avant la Roche sur Yon. D'ailleurs je suis rarement à Nantes, c'est vraiment le hasard que l'on se croise. "

Je lui demande de m'apprendre quelque chose sur son job : " Le porte à faux : c'est un échafaudage qui a une base solide et tout le reste est dans le vide. Par exemple un échafaudage qui passe par dessus un cours d'eau. "

Mon inconnu du jour aime les vieilles autos, le bidouillage informatique et l’aérographe : " Je n'ai pas le temps de restaurer des vieilles voitures, mais je m'y mettrai quand je pourrai. Ma voiture préféré ? Il y en a deux : le HOT ROD et les coccinelles - un jour j'aurais une vieille coccinelle ... J'adore cette caisse. Pour l'informatique, je suis un bidouilleur avec les tablettes/smartphones que j'ai, dès le premier jour je les crack ! " (rires)

Mais avant de pouvoir se mettre à restaurer des voitures, Gregory me fait une confidence : " Je n'ai toujours pas le permis, faut que je m'y mette mais c'est galère. Comment je faisais avant ? Bah les transports, les potes, la famille, j'en ai jamais vraiment eu besoin. Mais maintenant là ça va urger, faut que je le passe, j'en ai besoin avec le boulot. "

Gregory n'aime pas les salsifis, les artichauts, le racisme et tous les métiers de restauration : " J'ai bossé dans ce milieu parce qu'il fallait payer son loyer et manger, mais plus jamais je veux y retourner ! S'il y a un truc que je n'aime pas dans mon métier ? Oui, je suis nouveau dans le milieu et je n'aime pas aller prendre les mesures sur les chantiers ! " (rires)

Le mot de la fin : " C'était cool de parler à un inconnu ! "

Merci Gregory et peut-être à un de ces jours.


A.

PS: L'interview de ce soir est le 200ème post du blog, merci à tous de continuer de suivre mes péripéties quotidiennes dans le tram.