Philippe

by 3/03/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Alors que j'attendais sur le quai qui pouvait être l'inconnu du jour, mon regard s'est posé sur un homme très looké 'biker'. Il a un style très cool et quand j'ai vu qu'une dame le dévisageait, je me suis dit que j'allais l'aborder. Et coup de chance, il accepte : " En général, je refuse mais je t'ai aperçu sur le quai et j'ai bien aimé ton style et ta façon sympathique de m'aborder, j'accepte ! "

Je vous présente Philippe, 68 ans.

Dans la vie Philippe est retraité : " Oui vu mon âge rien d'étonnant, mais je suppose que tu veux savoir ce que je faisais avant ? (rires) Et bien j'étais paysagiste ! J'ai fais l'école de Versailles qui est l'école la plus prestigieuse de France en matière de paysagisme et il n'y avait pas que des lumières ! (rires)
J'ai commencé ma carrière simple paysagiste et j'ai terminé consultant, c'est un chouette métier mais qui est dur physiquement. J'aimais bien être dehors même si sur la fin être j'en avais marre, avec l'âge c'était plus compliqué. Pourquoi paysagiste ? Parce que j'aime la nature ! Et à la base je voulais me spécialiser en plantation forestière, mais à l'époque il n'y avait que très peu de débouchés dans ce domaine, j'ai donc dû me spécialiser dans la création de paysages. J'ai travaillé partout en France et en Europe : Orléans, Nantes, etc. Et j'avais même décroché un super job en Allemagne, dans le plus bel institut de botanique, mais au même moment mon père est tombé gravement malade, j'ai dû renoncer ! Et je suis donc revenu travailler pour la Mairie de Nantes puis Nantes Métropole. " 

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son ancien métier : " Sais-tu ce qu'est un conifère à feuilles caduques ? Et bien il y en a 4 sortes : 
Une qualité pour être un bon paysagiste ? Selon moi, je dirais être un artiste même si l'art c'est subjectif et bien il faut aimer créer. "

Il aime faire de l'équitation - même s'il m'avoue ne plus monter à cause de son âge, les expositions canines et faire de la bécane : " J'ai une Harley Davidson 1340, et encore une fois à cause de mon âge je me suis calmé, c'est plus très raisonnable de faire le con en moto ! (rires) J'ai plusieurs fois essayé de la vendre, mais l'amour pour la moto et les Harley l'emporte car je n'arrive pas à m'en séparer ! " (rires)

Il n'aime pas les gens qui sont imbus de leur personne, les épinards et que l'on me force à faire quelque chose : " Je n'aime pas non plus que les gens changent de siège dans le tramway car mon style doit leur faire peur ! En tout cas j'en joue aussi un peu, ça m'amuse. " (rires)

" Une personne qui t'a marqué ou t'influence dans ta vie d'aujourd'hui ? Franchement, beaucoup de personnes mais je ne peux pas en citer une. C'est dur de choisir, je dis souvent : on a des tonnes de copains mais peu d'amis ! Je pense que je suis très exigeant en amitié, peut être trop, mais des 'vrais amis' je les comptent sur les doigts de mes 2 mains ! Donc trop compliqué d'en choisir un. " (rires)

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Dans l'ensemble oui. Je mène la vie que j'ai toujours voulu, donc tout va bien ! "

Le mot de la fin : " C'est sympa de m'avoir interviewé, merci ! "

Merci Philippe et j'espère à une prochaine dans le tramway.


A.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire