Le coeur n'y était pas !

by 11/16/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Comme annoncé sur Facebook, je suis bredouille ce soir. J'ai pourtant essayé, je suis parti comme d'habitude à 6h, je suis même allé à l'arrêt 'Gare Maritime' sur la ligne 1 (A l'opposé d'où je bosse). J'y ai croisé Yannis un ancien inconnu, j'ai abordé des gens mais ça n'a pas marché.

Et puis il faisait gris, il pleuvait, il faisait froid ... si encore il y avait eu un peu de soleil peut-être aurais-je trouvé l'inconnu du jour. Mais là, les conditions n'étaient pas réunies et puis surtout je crois que le cœur n'y était pas. Alors au 3ème refus, j'ai compris que ça ne servirait à rien de persister et j'ai finis par monter dans un tramway et sortir mes écouteurs pour écouter de la musique. 

Et puis ces anonymes qui sont tombées sous les balles de ces fanatiques, j'aurais tout aussi bien pu les croiser dans le tramway ou le métro parisien. J'aurais préféré vous les présenter un à un mais voici mes 129 inconnus courageux du soir :


  • Thomas, 32 ans, employé d’Universal Music. Son club de hockey sur gazon d’Amiens a organisé une rencontre dimanche matin pour lui rendre hommage.
  • Elodie, 23 ans, étudiante en design. Son frère a confirmé sa mort au magazine Time.
  • Claire, 35 ans, graphiste, mère de deux enfants.
  • Nicolas, directeur de l’IUT de Marne-la-Vallée. Sa disparition a été confirmée au Monde par le président de l’université Paris-Est.
  • Guillaume, 43 ans, journaliste aux InrockuptiblesLe magazine a annoncé sa mort samedi soir.
  • Alban, 32 ans, artiste plasticien bordelais et enseignant à l’université Bordeaux-Montaigne, dont la mort a été annoncée par la galerie Eponyme où il avait exposé dans l’année.
  • Elsa, 34 ans, est morte aux côtés de sa mère, Patricia San Martin, pendant le concert.
  • Vincent, architecte de 38 ans, décrit comme « guitariste amateur, fan de musique » et père de deux enfants par Le Parisien, qui a rencontré sa femme Monika.
  • Fabrice, 46 ans, marié et père de deux enfants, salarié de Publicis Conseil. Sa sœur a confirmé sa mort à Paris Match.
  • Romain, 25 ans, professeur d’anglais.
  • Mathias, 22 ans, jeune diplômé de l’Ecole supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Metz et chef de projet dans une entreprise parisienne.
  • Grégory, 28 ans, programmateur musical à D17 originaire de Gambais dans les Yvelines, rapporte Les Nouvelles.
  • Christophe, 39 ans, travaillait dans la communication chez Havas Life.
  • Suzon, 21 ans, étudiante en troisième année de licence de lettres modernes appliquées, qui « laisse à ses camarades le souvenir de la plus généreuse, la plus altruiste, la plus drôle des amies, et aussi d’une inconditionnelle et fidèle admiratrice de Zola », a déclaré le président de l’université Paris-Sorbonne.
  • Matthieu, 39 ans, maître de conférences en géographie. Sa disparition a été confirmée au Monde par le président de l’université Paris-Est.
  • Juan Alberto, 29 ans, Espagnol, vivait en France depuis deux ans où il travaillait pour EDF. Sa famille a confirmé sa disparition au journal El Mundo.
  • Raphaël, 28 ans, architecte à l’agence Renzo Piano Building Workshop (RPBW).
  • Mathieu, 38 ans, cameraman à France 24, père d’un enfant de 6 ans, fait également partie des victimes, a annoncé la chef du service politique de la chaîne.
  • Pierre, 40 ans, l’un des patrons de Che Livio, restaurant « qui attire les plus grandes stars » à Neuilly-sur-Seine, selon Le Parisien.
  • Nathalie, 31 ans, était régisseuse lumière au Bataclan.
  • Marion, jeune femme originaire de Chartres.
  • Marie, 23 ans, étudiante à la NEOMA Business School, qui a confirmé son décès dans un communiqué lundi.
  • Cédric Mauduit, 41 ans, directeur de la modernisation du département du Calvados ; l’institution a annoncé sa disparition. Sur Facebook, son frère, Matthieu, a lancé un appel pour tenter d’inviter ses idoles, les Rolling Stones et David Bowie, à son enterrement.
  • Yannick, 39 ans, directeur de création chez RED/Publicis.
  • Marie, 24 ans, a travaillé chez Universal.
  • Quentin, architecte aux Vergers urbains, qui lui ont rendu hommage sur Twitter.
  • Hélène, 35 ans, maquilleuse-coiffeuse parisienne et maman d’un garçon de 16 mois était « une grande fan de musique rock et alternatives », a confié sa sœur au Monde, confirmant sa disparition.
  • David, 45 ans, ancien journaliste devenu professeurs des écoles. Il enseignait en Seine-Saint-Denis, indique l’association des anciens élèves de Sciences-Po Rennes.
  • Aurélie, 33 ans, était venue de Saint-Tropez pour assister au concert a raconté son père au Parisien.
  • Manu, 40 ans, employé d’Universal Music. C’est Pascal Nègre, PDG de la firme, qui a annoncé sa disparition, en même temps que celle de Thomas Ayad.
  • François-Xavier, 29 ans, originaire du Nord, travaillait dans la publicité chez ADCITY.
  • Valentin, 26 ans, avocat d’affaires au cabinet Hogan Lovells, qui a confirmé sa disparition.
  • Thibault, contrôleur de gestion chez Colony Capital.
  • Lola, éditrice chez Gründ, dont la mort a été annoncée par son père sur Twitter.
  • Patricia, 61 ans, fonctionnaire à la mairie de Sevran et responsable syndicale CGT, morte aux côtés de sa fille Elsa Veronique Deplace San Martin, indique la mairie de Sevran.
  • Hugo, 23 ans, étudiant en master à Montpellier qui était venu spécialement pour le concert. Son père qui l’hébergeait, dresse son portrait dans le Midi Libre.
  • Valeria, 28 ans, Italienne originaire de Venise, doctorante en démographie, vivait depuis quatre ans à Paris. Son sort émeut l’Italie tout entière, fait savoir notre correspondant en Italie Philippe Ridet.
  • Fabien, Allemand de 51 ans, docteur en philosophie et critique d’art qui enseignait au lycée privé Les Arcades de Dijon. « Fabian était un professeur aimé de tous, reconnu pour son dévouement auprès des jeunes et son investissement enthousiaste pour donner aux élèves une ouverture d’esprit internationale », a déclaré le groupe Les Arcades au Bien Public.
  • Eric, photographe et graphiste.
  • Asta, cousine du footballeur Lassana Diarra. C’est ce dernier qui a annoncé sa disparition sur Twitter.
  • Amine, Marocain de 29 ans, architecte et encadrant de projet à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Malaquais.
  • Charlotte, 27 ans, chargée de développement start-ups à Scientipôle, qui a regretté « sa joie de vivre ».
  • Emilie, 27 ans, architecte dans le cabinet Chartier Dalix.
  • Justine, 23 ans, étudiante qui vivait à Paris et dont les parents étaient originaires de Nieppe (Nord), décrit La Voix du Nord.
  • Anna, 24 ans, décrite, dans un communiqué annonçant sa disparition, comme « notre dévouée graphiste » par Christophe Deloire, président de Reporters sans frontières, où elle avait été stagiaire entre mars et septembre 2013.
  • Marion, 30 ans, étudiante en 1e année du master franco-italien de musicologie de la Sorbonne.
  • Sébastien, 38 ans.
  • Kheireddine, 29 ans, étudiant en master d’ethnomusicologie, « violoniste algérien virtuose venu parfaire sa formation à Paris, très impliqué dans l’ensemble de musiques traditionnelles de l’université », a déclaré le président de Paris-Sorbonne.
  • Stella, 36 ans, médecin généraliste.
  • Romain, 32 ans.
  • Thierry, 36 ans, policier à Bobigny, tué au restaurant La Belle Equipe, rapporte Le Parisien.
  • Véronique, 54 ans, présidente-fondatrice de l’ONG Zazakely Sambatra, ancien mannequin et ex-journaliste à Madame Figaro et à Vogue Homme.
  • Michelle, Mexico-espagnole de 27 ans diplômée de l’EM Lyon, récemment fiancée.
  • Hyacinthe, Burkinabé de 37 ans, serveur aux Chics Types, qui fêtait un anniversaire à La Belle Equipe.
  • Guillaume, 33 ans, originaire de Cherbourg.
  • Lamia, Franco-égyptienne de 30 ans, agent d’artiste.
  • Victor, 25 ans.
  • Halima, 37 ans, Tunisienne, mère de deux enfants, a également été tuée à La Belle Equipe où elle se trouvait en compagnie de sa sœur et de son frère, raconte Le Parisien.
  • Houda, grande sœur de Halima qui vivait au Sénégal, était à Paris avec elle pour fêter cet anniversaire.
Bonne soirée et à demain, avec je l'espère, le cœur un peu plus léger.

Allan