Marie-Hélène

by 11/26/2015 1 commentaires


Bonsoir à tous, 

Ce matin j'avais des courses à faire donc pas le temps de traîner dans les transports, et j'étais un peu à la bourre je dois vous l'avouer. J'arrive à la gare et aperçois un tramway direction 'RANZAY' ... pas de bol c'est à 'BEAUJOIRE' que je vais et le prochain tramway n'arrive que dans 11 minutes ! 
Pour ceux qui me lisent et qui ne sont pas de Nantes voici le plan ça vous parlera surement plus hahaha ! 


Bref j'attends seul pendant 11 minutes et le tramway arrive, j'entre jette un coup d’œil à gauche et à droite et j'aperçois une femme seule ... Ce sera elle l'inconnue du jour !

Je vous présente Marie-Hélène, 44 ans.

Dans la vie Marie-Hélène est aide-soignante : " 10 ans que je fais ça, et ça me plait ! Enfin ça me plaisait, j'en ai un peu marre là et j'envisage une reconversion professionnelle. A la base j'avais trouvé ce boulot sans réelle conviction, il fallait que je bosse ! Et j'ai appris à aimé ce travail, les gens sont formidables et puis se sentir utile c'est important. Mais là je t'avoue je suis fatigué, d'autant plus que je travaille actuellement dans un service pour des patients atteints d'Alzheimer et c'est très éprouvant physiquement et moralement. Alors c'est décidé mon contrat s'arrête en décembre et je me lance dans une affaire perso de wedding planer ! (rires)
Je sais ça va être dur, je vais y arriver ! "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier d'aide-soignante : " la transmission ! En fait ce sont les consignes que l'on se passe entre l'équipe de jour et l'équipe de nuit. On appelle ça la transmission qui peu être orale ou écrite. Tout dépends si on l'a saisie sur ordinateur ou si l'on informe oralement les collègues. 
Sinon pour faire ce métier il faut de la patience et de l'amour à donner, c'est très important. Dans mon service où je suis certains patients ne peuvent même plus parler et on s'occupe d'eux comme des bébés, sauf que ce sont des adultes ... Et malgré tout ça on doit leur donner de l'amour pour qu'ils se sentent bien. "

Elle aime faire la cuisine pour ses amis et voyager : " J'adore voyager, je suis d'origine Camerounaise et je retourne une fois par an là bas. Et mon prochain voyage sera le Québec, j'ai des amis qui y vivent, mais pas en hiver je suis trop frileuse !! " (rires)

Elle n'aime pas les choux de Bruxelles, l'hypocrisie et la méchanceté des gens : " Quand tu vois l'actualité, je ne comprends pas comment l'être humain peu être autant cruel ! "

Le mot de la fin : " Je suis contente de t'avoir connu. " 

Merci Marie-Hélène d'avoir fait confiance à un parfait inconnu ce qui ,comme je te l'ai dit ce matin, n'est pas spécialement évident aujourd'hui.


A.