Mario

by 11/05/2015 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Comme annoncé sur Facebook ce matin, j'ai enfin trouvé l'inconnu de 6h30 du matin. Il est vrai que depuis le début de la semaine, j'ai un peu galéré, mais c'est bon le maléfice est rompu, haha !

Je vous présente Mario, 26 ans.

Dans la vie Mario est maçon : " 5 ans que je fais ce métier et c'est 'plutôt' un bon taf ! Certes j'aurais aimé faire autre chose, mais maintenant ce n'est plus possible. Ce que j'aurais aimé faire ? J'aurais rêvé être dans la Marine Nationale, mais pour des soucis judiciaires ce n'est pas possible. Mais même si maçon est un métier difficile j'apprécie le côté physique et la possibilité de vider mes nerfs ... Je suis quelqu'un d'hyper nerveux et ce job me permet ,quand je suis énervé, d'extérioriser un max. "

Je lui demande de m'apprendre un truc sur son métier : " le ragréage : c'est l'enduit qui te permets de lisser les murs afin de combler les trous. C'est principalement ce que je fais même si ça m'arrive de faire aussi du marteau-piqueur et ça défoule aussi ça et ça fais les bras ! (rires) 
Sinon pour faire ce métier il faut 2 qualités : 
1.Avoir de la logique
2.Etre courageux 
Oui du courage car c'est un métier extrêmement difficile ! On travail dehors, les conditions de travail sont difficiles et c'est un métier à risque. Il y a souvent des accidents, même si j'ai vu des choses bien pire dans ma vie, il y a quand même de sacrés accidents sur les chantiers. "

J'en profite pour lui demander de me parler de son passé qui m'a l'air bien compliqué : " Il n'y a pas grand chose à dire, j'ai fais des conneries j'ai payé ce que j'avais à payer ! Et puis on ne choisit pas sa famille, on grandit où l'on doit grandir avec ce que ça implique avec le bon et le moins bon et j'adore mes 2 soeurs !!
Mais tout ce que j'ai fais m'a permis de m'endurcir, de me relever et me permet d'avancer dans le droit chemin. "

Il aime bouger, voyager, le sport - la boxe et musculation et profiter de ma famille : " Mon dernier voyage ? Marseille, j'ai mes soeurs là bas. C'est une chouette ville, les gens sont chaleureux tout le monde vient te parler. Un peu comme toi là en ce moment, mais à Marseille c'est le sud tu sais les gens sont plus ouverts c'est pas comme ici tous des coincés. " (rires)

Il n'aime pas la noix de coco, la police/Etat français et le manque de respect.

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Oui ça va ! Pourquoi ? Mon taf me rends heureux et je suis encore vivant, ça me permet d'avoir un avenir et d'y penser. "

Le mot de la fin : " C'était un plaisir de parler avec toi, merci. "

Merci Mario et à une prochaine j'espère.


A.