Corentin

by 9/02/2013 0 commentaires




C'est avec une légère excitation et cette petite boule au ventre, que je pars de chez moi ce matin à la recherche de mon premier inconnu ou cobaye (et accessoirement je pars aussi au travail). 
Dans ma tête tout est plus ou moins prêt même si je me dis que j'improviserais en temps et en heure.

Les refus s’enchaînant, pas de répondre aux questions mais plutôt de ne pas vouloir être photographié (et oui, je parle de vous chers inconnus qui avez refusé) je finis par me dire que je vais devoir écrire un article parlant de mon échec de ne pas avoir eu ma première rencontre avec un inconnu. 
Quand en entrant dans le C5 à Gare Sud, je tombe sur Corentin qui accepte mais pas trop longtemps il est pressé.
(Yessssssssssssssss !! C'est un peu ce qui s'est passé dans ma tête quand il m'a dit " OK " sur un ton un peu hésitant ).

Bref, revenons à nos moutons ou notre interview devrais-je dire. Corentin est étudiant à l'IUT Informatique de Nantes. Il aime le cinéma, l'informatique (ce serait quand même dommage d'être en étude en informatique et de ne pas aimer cela hahaha !!). Il aime les jeux vidéos plutôt les FPS et les MMORPG et LOL (un jeu auquel je joue). Il aime beaucoup le Japon que ce soit sa culture, les mangas et tout ce qui gravite autour, il aimerait y aller un jour.
Il me raconte qu'il est de Rennes et de Saint-Malo mais qu'il est sur Nantes depuis quelques années mais qu'avant il était au lycée de l'Assomption à Rennes. (Etant Rennais, on échange un peu sur cette ville qui est fabuleuse et qui est en Bretagne ... Rhoooooo ça va je blague !!)
On discute sur les nouvelles lignes de transport je lui demande si c'était la première fois qu'il utilisait cette ligne (c'était ma première sur la C5) il me réponds que " Non, mais qu'avant il prenait la ligne C3 et 22 ... mais que depuis que la C5 est en place il l'a prends régulièrement grâce à sa rapidité et sa fréquence."

Ne voulant pas le déranger plus longtemps je le prends rapidement en photo avant qu'il ne change d'avis.

En tout cas merci Corentin.




A.