Kilian

by 1/27/2016 0 commentaires

Bonsoir à tous, 

Ce matin, malgré une courte nuit pour cause d'enfant malade, je me suis motivé pour partir à la recherche d'un inconnu sur la ligne 2. Je me met sur le quai du tramway en direction opposé au centre ville de Nantes et je regarde autour de moi. J'aperçois à quelques mètres un jeune homme capuche sur la tête, et regard fixé sur son téléphone. Il accepte de jouer le jeu de l'interview, même s'il paraît surpris : " Ok j'accepte mais je descends juste à l'arrêt d'après ... En plus je suis crevé je n'ai pas dormi de la nuit ! " (rires)

Je vous présente Kilian, 20 ans.

Dans la vie Kilian est étudiant : " Je suis en 3ème année d'école d'architecture ! Ça me plait énormément mais je ne savais pas vraiment dans quoi je m'engageais quand j'ai choisi l'architecture. 
- Comment ça dans quoi tu t'engageais ? 
- Et bien j'accumule les nuits blanches pour les cours. Par exemple, cette nuit j'ai fais la fermeture de l'école à 21h. Puis je suis allé chez un ami pour travailler jusqu'à 3h du matin, après direction chez un autre pote pour continuer à bosser et là je sors de chez lui : il est 6h10. Je rentre chez moi dormir un peu et je retourne en cours pour 10h30 ! C'est passionnant mais très éprouvant. " (rires)

Je lui demande de m'apprendre un truc sur ses études : " La philosophie de l'espace : c'est quand tu conçois un bâtiment, c'est de prendre en compte l'humain, les gens, la vie. Pour faire simple c'est quand tu dessines le bâtiment ou que tu l'imagines de l'extérieur mais il faut aussi imaginer les pièces de vie, comment les personnes peuvent et vont s'approprier les espaces. Un bel immeuble c'est bien mais qu'il soit bien habité et bien fonctionnel c'est mieux. 
Depuis que je suis en école d'archi je me rends encore plus compte de cette notion d'espace et de la beauté de certains bâtiment. Je peux m'arrêter parfois plusieurs minutes dans la rue pour contempler un bâtiment ! C'est quelque chose que je n'imaginais pas à mon entrée dans cette filière. 
Une qualité pour faire mes études ? Il faut savoir rêver, voir même être utopique pour pouvoir mener à bien certains projets ... Il faut y croire coûte que coûte ! " 

Il aime les sorties avec les copains, dessiner - surtout des portraits, voyager - son dernier voyage Rotterdam, les pizzas (rires)  : " Mais j'aime surtout faire 2 choses, certes, très différentes mais qui me permettent de me défouler après les cours : 
1 - Jouer au foot le dimanche avec les copains, un super défouloir !
2 - Les arts plastiques, j'adore créer concevoir, associer des choses, des matières, etc.
Grâce à c'est 2 choses je décompresse. "

Il n'aime pas l'hypocrisie, les brocolis, la quiche : " Quoi que je pars du principe que j'arrive à manger tout à partir du moment où il y a du ketchup ! Tout passe avec du ketchup ou de la sauce barbecue. " (rires)

" Une personne qui t'a marqué que ce soit en bien ou en mal ? 
- Il y a mes parents qui me soutiennent et dont je suis très proche. La famille est quelque chose de très important pour moi ! Et puis sinon j'ai un cousin qui me conseil par rapport à mes choix que ce soit avec les filles, les études, mes petits soucis/tracas de tous les jours. Il s'appelle : Julian. "

" Es-tu heureux aujourd'hui ? 
- Là tout de suite je suis heureux mais fatigué, mon lit m'appelle. (rires) Je trouve que j'ai de la chance, il y a 3 ans j'étais dans un lycée français en Côte d'Ivoire je me revois passer un entretien par Skype avec l'école d'archi. Je suis heureux de voir que j'y arrive ... même si c'est dur je m'accroche ! "

Le mot de la fin : " Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ! Ouais ok ! J'arrête avec mes phrases philosophiques et je vais dormir. " (rires)

Merci beaucoup Kilian, je te souhaite une belle réussite à une prochaine dans le tramway j'espère.


A.