Bonne année 2014 ! L’heure du 1er bilan a sonné !

by 1/01/2014 0 commentaires
Bonjour à tous,

Je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. On va la faire classique : que 2014 vous comble de bonheur, en bref vous apporte le meilleur!
Et comme tout changement et nouveau passage, il est rituel de dresser un petit bilan. Ne sortez pas vos calculettes, l’heure n’est pas au règlement de comptes (quoi que), mais ce 1er janvier est l’occasion de faire le point sur ma démarche entreprise il y a maintenant 4 mois. Car quand j'ai commencé le 3 septembre, je ne savais pas trop ce qui m'attendais, je ne savais pas si je tiendrais sur la durée…

Tout d’abord, l’inconnu du tramway 2013 c’est :
- 76 inconnus rencontrés (et tous sympathiques !)
- près de 80 000 vues
- des apparitions dans les médias : articles dans la presse locale (20Minutes, Métro, Presse Océan, Ouest-France), TV Nantes, Verdict
- des billets sur des blogs de Nantes et d’ailleurs

… et c’est aussi :
- 3 journées sans inconnus suite aux refus et 2 journées « panne de réveil » (qui m’ont exceptionnellement converti automobiliste)
- 1 portrait de mon chat
- un professeur de français en Russie qui traduit mes écrits pour ses élèves
- 161 "j'aime" sur Facebook ... merci de continuer à partager !

… mais l’inconnu du tramway est avant tout un concept :
- la rencontre d’un inconnu chaque jour dans les transports en commun nantais
- une interview pour apprendre à le connaître (Prénom, âge, métier… et le mot de la fin !) et une photo-portrait appuyée
- une identité visuelle avec un blog sous forme de vignettes et un style d’écriture simple et authentique (descriptif, dixit, apostrophe)

Cette initiative, et je ne manque jamais de le rappeler, m’a été inspirée par celle de Marie Dinkle dans le métro parisien. J’admire sa curiosité et sa recherche de lien social pour remettre un peu d’humanité dans le ventre de Paris. Marie Dinkle est une précurseur et je tente, avec beaucoup de respect, d’être un (de ses) digne successeur.
Alors non cette idée n'est pas de moi, je l'ai juste adapté à Nantes, en y apportant ma touche personnelle à savoir une photographie plus ‘poussée’ (vu que je suis un passionné) et un blog plus structuré.

Je n'empêche aucunement personne de se lancer sur mes traces et celles de Marie Dinkle, ici ou ailleurs. Je ne cherche pas à garder à tout prix l’exclusivité de cette démarche. Je ne peux pas reprocher à quiconque de vouloir se lancer dans un projet profondément humain, qui permet de rapprocher les gens ; c’est même plutôt encourageant et porteur d’espoir car ces projets participeraient d’une même dynamique.
On me dit que c'est « le cours des choses : les gens s'inspirent et se réapproprient des démarches vues sur le web »… 

Lorsqu’on me taxe de craindre la « menace » ou la « concurrence » (oui, oui !), je demande juste qu’on respecte mon travail et qu’on ne se l’approprie pas à l’identique. Chacun doit trouver son propre style et son originalité dans ce genre d’aventure humaine. Il y a sûrement des choses que je ne fais pas et qui seraient assurément  tout aussi intéressantes à découvrir.


Voilà pour clore cette petite polémique des derniers jours (et réveiller une petite conscience – il se reconnaitra) et surtout démarrer 2014 en beauté !
Un grand merci à vous qui me suivez et me soutenez, et aux prochains inconnus qui croiseront ma route et continueront à m’enrichir et à enrichir ce blog qui me passionne.


Allan.


" SUIVEZ MOI SUR FACEBOOK"