Céline

by 1/30/2014 0 commentaires

Bonsoir à tous,


Ce matin, après quelques refus sur la ligne 2, je finis par retourner sur ma ligne de prédilection : la 1. Arrivé à Commerce, j'aperçois des personnes en blouse blanche, avec écrit dessus " EN GREVE ", qui distribuent des tracts sur le quai du tramway. Mon inconnue du jour est l'une d'entre elle.

Je vous présente Céline, 33 ans.

Dans la vie, Céline est infirmière et elle " ADORE " son métier : " C'est un métier passionnant, on aide les gens, on donne et on reçoit du patient, l'écoute, le sourire, ... ".
Je suis admiratif : les mots s’enchaînent et elle ne me parle que d'eux, les patients. Elle n'évoque pas la technique de son travail, les aiguilles, les nuits blanches de garde, le sang, le corps humain, etc., rien de tout cela. Elle ne me parle que de ces gens qu'elle aide au quotidien et qu'elle croise chaque jour.

Je reviens dans mon interview, je lui demande de m'apprendre quelque chose sur son métier : " Et bien je t'apprends que nous sommes en grève aujourd'hui ! (rires) Nous ne sommes pas en grève pour réclamer une augmentation de salaire, nous sommes en grève car aujourd'hui les soins se dégradent de jour en jour. On nous demande toujours plus de chiffres avec moins de personnel.
Je te donne un exemple : hier on avait 8 patients pour une infirmière + 1 personne qui nous aide. Demain on aura 9 patients pour 1 infirmière seulement ! On demande à ce que les patients soient mieux pris en charge, et aujourd'hui ce n'est plus le cas, la qualité en pâtit. "

Malgré le fait que mon inconnue soit passionnée par son métier, elle aime d'autres choses telles que les livres, les films, et le Japon (la culture, l'écriture japonaise, les mangas, la nourriture, etc.).
Elle n'aime pas : " Je déteste le FOOT ! (rires) Et les égoïstes, c'est inconcevable d'être égoïste dans mon métier et dans la vie, c'est pareil, je ne les aime pas. "

Le mot de la fin : " Essayons de vivre avec ce que l'on a et sans en demander trop ! "

Merci Céline et bon courage pour votre grève.


A.